serment_mauthausen

La FNDIRP plonge ses racines dans les crimes sans précédent du nazisme.
C’est au nom des serments des rescapés des camps que la FNDIRP a développé depuis 1945 de multiples activités de mémoire et de vigilance.
Pour plus d’informations, consultez les rubriques de ce site.


Le 4 Novembre 2014
Message de l’UFAC du 11 novembre 2014
En cette année mémorielle du centenaire de la Première Guerre mondiale, nous célébrons, aujourd’hui, le 96e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918.
Quelques semaines après le déclenchement de ce conflit, l’avancée des troupes allemandes menaçait Paris. Une contre–offensive franco-britannique donnait un coup d’arrêt à l’ennemi et se terminait le 12 septembre 1914. Ce fut la première victoire de la Marne, mais la guerre allait durer encore quatre années.
La France se souvient de l’horrible cauchemar vécu par ses soldats engagés dans ce conflit appelé la « Grande Guerre ».
La France se souvient des terribles souffrances endurées par les combattants et les populations civiles sur les différents fronts, qu’ils soient ceux de la Somme, de la Marne, de Verdun et de bien d’autres.
Cette guerre coûta 12 millions de morts à l’ensemble des belligérants. La France, pour sa part, déplorait 1 400 000 morts, 740 000 invalides, 3 000 000 de blessés, des centaines de milliers de veuves et d’orphelins.
En ce jour de commémoration s’insérant dans le cycle mémoriel officiel marquant jusqu’en 2018 le centenaire de la Première Guerre mondiale, rendons hommage à tous ces soldats de métropole, d’outre-mer, des pays alliés, qui ont fait preuve d’un courage exemplaire méritant notre reconnaissance. Beaucoup sont morts pour la France et nous nous inclinons devant la douleur de leurs familles, si cruellement éprouvées.
L’Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre (UFAC), fidèle au souvenir de toutes celles et tous ceux victimes de toutes les guerres, invite la jeunesse à œuvrer pour une communauté internationale plus juste, plus solidaire, plus fraternelle et en paix.
Vive la République ! Vive la France !