Communiqués

Jusqu’où… ?
La FNDIRP exprime sa profonde indignation et toute sa compassion aux victimes devant le nouveau crime de guerre commis par le régime de Bachar al Assad en recourant à l’emploi d’armes chimiques contre la population civile.
(Communiqué du 6 avril 2017)

Alep-Est, un crime de guerre
Suite aux bombardements d’Alep-Est par les forces russes et syriennes, la FNDIRP tient à exprimer son indignation.
(Communiqué du 3 octobre 2016)

Après le massacre de Nice
La FNDIRP révoltée, indignée, tient à condamner avec force l’ignoble massacre de Nice.
(Communiqué du 15 juillet 2016)

Après les attentats de Bruxelles
Dans un communiqué du 24 mars 2016, le Conseil d’administration de la FNDIRP exprime sa profonde compassion aux victimes des attentats criminels commis à Bruxelles le 22 mars, ainsi qu’à leurs familles.
(Communiqué du 23 mars 2016).

A l’issue du Congrès du 70e anniversaire de la FNDIRP • Paris, 30 & 31 oct. 2015
Une déclaration de la FNDIRP

Tous défenseurs des principes fondamentaux de la République
Face aux attentats terroristes du 13 novembre, la FNDIRP partage sans réserves l’indignation, la condamnation et le dégoût ainsi que la compassion aux victimes et à leurs familles amplement exprimés, non seulement en France, mais aussi par de très nombreux dirigeants du monde.
(Communiqué du 16 novembre 2015)

Le mémorial de Dachau doit demeurer un lieu de mémoire et de recueillement
La Fédération nationale des Déportés et Internés, Résistants et Patriotes (FNDIRP) tient à exprimer sa préoccupation après avoir appris que la Ville de Dachau loge des migrants dans une partie annexe du mémorial qui jouxte l’ancien camp de concentration de Dachau.
(Communiqué du 28 septembre 2015)

Indignation face à la barbarie
La FNDIRP s’associe pleinement à l’indignation suscitée par la barbarie des attentats commis en France, en Tunisie et au Koweït et partage les sentiments de réprobation et de dégoût manifestés un peu partout dans le monde à cet égard.
(Communiqué du 29 juin 2015)

Mémoire et vigilance
Réuni au lendemain du second tour des élections départementales qui ont vu une nouvelle progression du Front national, le Conseil d’administration de la FNDIRP a adopté ce communiqué.
(Communiqué du 30 mars 2015)

Profanation du cimetière juif de Sarre-Union : la consternation
La FNDIRP s’associe pleinement à l’indignation et au dégoût exprimés devant
la profanation des tombes du cimetière juif de Sarre-Union.
(Communiqué du 17 février 2015)