Les chiffres de la Déportation
partie de France

(selon les résultats des recherches au 1er janvier 2007 de la Fondation pour la mémoire de la Déportation)

165 000 déportés

dont 89 000 déportés au titre de la répression de la lutte contre l’occupant (résistants ou opposants politiques, otages ou victimes de représailles) mais aussi détenus de droit commun et homosexuels ;
environ 60 % sont revenus.

76 000 déportés, dont 11 000 enfants, au titre des persécutions antisémites et dans le cadre de la mise en œuvre de la « solution finale de la question juive » en Europe ;
3 % sont revenus.