Le Patriote Résistant
Mars 2017

Mariannes en fraternité
La liberté reste avec la fraternité et l’égalité le socle de la solidarité, base d’une démocratie vivante par ses racines sans cesse renouvelées. Le chemin engagé vers le 40e congrès de la FNDIRP conforte au présent le sens des Serments dans la lutte continue contre la déshumanisation. Rebelles à l’égoïsme, nos Mariannes engagent l’honneur du mot « patrie », pour tout citoyen d’un monde qui conjugue « paix » et « justice » pour l’exercice des droits humains.




Un massacre classé sans suites ?
Maillé espérait voir qualifier le massacre de ses habitants par l’armée nazie en déroute. Le Parquet de Dortmund a choisi de classer le dossier. Un recours a été déposé auprès du Parquet général de Hamm. Récit, par Romain Taillefait.


Écrire un « NOUS » au futur
Le Comité de Paris de la Fédération sportive et gymnique du travail fête ses 50 ans le 13 mars dans les salons de l’Hôtel de Ville de Paris. Ici, au nom du Comité de libération, Georges Marrane accueillit Charles de Gaulle le 25 août 1944. Fidèle à son histoire, l’un de ses principaux clubs s’efforce d’accueillir les migrants. Présentation, par Michel Fuchs.


Cérémonie du « convoi des 31 000 »
21 janvier. Madeleine Odru aurait eu cent ans. La cérémonie commémorant au fort de Romainville, puis à la mairie de Pantin, le départ du « convoi des 31 000 », lui était dédiée.


Femmes engagées
La Journée internationale des droits des femmes marque l’ouverture d’une exposition présentée au Mémorial des déportés de la Mayenne, en hommage à celles qui, par tous les moyens, prirent part à la Résistance à l’occupant et à la collaboration, et continuèrent à lutter tout au long de leur vie pour l’émancipation humaine. Présentation, par Jocelyne Doumeau.


Des antinazis méconnus,
la « jeunesse swing »

Connus sous le nom imagé de « Pirates de l’Edelweiss », parfois aussi comme « Navajos », l’activité antinazie de ces jeunes gens a pris diverses formes, selon les périodes et les régions d’Allemagne. Malgré un nombre de participants extrêmement réduit, elle a pu inquiéter le régime hitlérien. Sa réponse fut terrible. Jean-Luc Bellanger.


40e Congrès
« Paix et fraternité : les serments des déportés au présent ! »

Dans deux mois, les 12 et 13 mai, la FNDIRP donne rendez-vous à ses adhérents à Avignon sur le thème des serments. Présentation.


Le procès de la Gestapo de Troyes – 3° partie
Une coupable indulgence

Poursuite des interrogatoires des cinq membres de la Gestapo devant le Tribunal de Metz entre le 12 juillet 1951 et le 25 juillet 1952… Et récit d’un incroyable dénouement, par Jean Lefèvre.


A bâtons rompus avec…
Michèle Riot-Sarcey

Prix Pétrarque, récompense annuelle de l’essai organisée par France-Culture et Le Monde pour son ouvrage Le Procès de la liberté : une histoire souterraine du XIXe siècle en France , Michèle Riot-Sarcey est professeure émérite d’histoire contemporaine et d’histoire du genre à l’université Paris VIII – Saint-Denis. En 2005, pour contribuer à éclairer les rapports entre histoire et mémoire, elle a créé avec Gérard Noiriel et Nicolas Offenstadt le Comité de vigilance face aux usages publics de l’histoire. Rencontre à son domicile à partir du détournement d’un tableau de Delacroix par les artisans de la campagne de Marine Le Pen. Propose recueillis par Hélène Amblard.